Brochure
Tarifs
homme-senior-velo.jpeg

Comment bien choisir un vélo électrique ?

Bien vivre

Mis à jour le 17 mai 2022

Pour continuer à pédaler en toute sérénité, optez pour un vélo électrique. Solution de mobilité douce, le vélo à assistance électrique (VAE) facilite les déplacements tout en maintenant en forme. Conseils pour choisir votre vélo électrique et continuer à gravir des montagnes.

Chez les seniors, le vélo a la cote. Une tendance accrue par l’avènement du vélo à assistance électrique dans les années 2020. Pratique, le vélo électrique s’adapte à la condition physique du moment et à la difficulté du terrain. Facilitant les déplacements, il augmente l’autonomie.  Accessible à tous, le vélo électrique est un sport doux idéal pour les seniors.

« À un certain âge, une activité physique régulière maintient en forme physiquement, et donc mentalement, témoigne Xavier Brouwers passionné de vélo habitant la résidence services seniors Domitys La Palombine, à Saint Raphaël. Grâce à l’assistance du vélo électrique, en cas de fatigue pas de problème. C’est rassurant. »

Profitez des conseils de Daniel Evenou pour reprendre le vélo

Vélo électrique : comment ça marche ?

Le vélo à assistance électrique (VAE) est un vélo classique auquel est ajouté un petit moteur alimenté par une batterie et une console de contrôle. L’aide fournie varie en fonction de l’option choisie, de 25% supplémentaire pour le mode éco à 300% si vous enclenchez le turbo (à réserver aux très forts dénivelés). 

Xavier Brouwers partage son expérience « Je fais du vélo depuis très longtemps. J’ai commencé le VTT au Canada, à l’époque où la pratique n’était pas répandue en France. Le VAE m’a donné la possibilité de prolonger le plaisir du vélo en prenant de l’âge. Je m’y suis mis dès 2014, bien avant la mode. Depuis je ne m’en passe plus. »

Vélo de ville ou VTT : comment choisir ?

Vélo urbain, vélo de randonnée, vélo mixte ou de course : choisissez le vélo électrique qui correspond à votre usage.

  • Pour les promenades courtes et les petits déplacements : le vélo droit électrique.

Appelé aussi vélo hollandais ou vélo de ville, le vélo droit électrique est adapté aux courts trajets. Confortable, il dispose d’une bonne assise et son guidon rapproché permet de pédaler le dos droit. D’enjambement facile, il est pratique pour les seniors.

  • Pour les balades et sorties plus sportives : le vélo tout chemin (VTC) électrique.

Polyvalent, ce vélo électrique convient aussi bien aux trajets en ville qu’aux balades sur les chemins carrossables. Bon compromis entre le vélo de ville électrique et VTT électrique, il offre une meilleure efficacité de pédalage et limite la fatigue sur les plus grandes distances.

Envie de partir en randonnée à vélo ?

  • Pour les sensations : le vélo tout terrain (VTT) électrique.

Amateur d’émotions fortes ? Avec ses pneus larges et crantés et son assistance puissante, le VTT électrique offre aux sportifs accomplis, mais qui redoutent les pentes trop raides, l’opportunité de poursuivre une pratique soutenue.

  • Pour les rouleurs et les grimpeurs : le vélo de course électrique.

Moteur et batterie ultralégers, cadre poids plume, pneus fins : le vélo électrique permet aux férus de la route de continuer à partir à l’assaut des côtes, avec une assistance en cas de besoin.

Les bons critères à prendre en compte

Ça y est, c’est décidé, vous passez au vélo électrique. Avant de l’acheter, l’idéal est de le tester. Vous pourrez ainsi choisir un cadre adapté à votre taille. Préférez le vélo le plus léger possible. En cas de panne de batterie ou d’obstacle, pas de problème à le porter. Outre les contraintes de format, d’autres critères sont importants à prendre en compte pour bien choisir un vélo à assistance électrique :

  • L’autonomie

C’est le nombre de kilomètres parcourus avec assistance. Elle dépend de la capacité de la batterie, du type de terrain et du mode d’assistance sélectionné. Plus vous roulez, plus l’autonomie doit être élevée.

  • L’assistance électrique

Privilégiez l’assistance proportionnelle, dans le pédalier, à celle « tout ou rien ». Elle permet de régler l’intensité pour adapter son effort.

  • La capacité et puissance de la batterie

Choisissez en fonction de votre fréquence d’utilisation et du nombre de kilomètres effectués. Optez de préférence pour une batterie amovible à (lithium ion), d’une bonne capacité et rechargeable assez rapidement (3/4h).

Un vélo électrique, combien ça coûte ?

Comptez 1500 € pour un vélo électrique que vous avez prévu d’utiliser souvent.

Certaines villes proposent une aide à l’achat d’un vélo électrique. Pour savoir si vous pouvez obtenir une subvention, renseignez-vous auprès de votre mairie. Une fois cette aide obtenue, vous pourrez bénéficier du bonus vélo à assistance électrique de l’Etat (200 € maximum).

Le vélo, une passion qui se partage en résidence Domitys !

Pratique bien-être, le vélo est un sport doux et convivial. Afin d’encourager les résidents à choisir ce mode de transport bon pour leur santé et pour l’environnement, Domitys organise les 30, 31 mai et 1er juin prochains des initiations à la pratique du vélo électrique pour les résidents à Dunkerque, Calais et Lille dans le cadre de l’opération « 10 bornes ».

Retrouvez en image l’édition de l’an dernier à Perros-Guirec

Tout au long de l’année, les résidences Domitys organisent des évènements permettant de se rassembler et d’échanger autour de la passion du vélo. Tour de Provence, Boucles de la Mayenne ou Criterium du Dauphiné, l’agenda cyclisme de Domitys est bien rempli.

Et cet été, la caravane Domitys parcourra les 3328 km du Tour de France. A vos marques, prêts, roulez !

Pour connaitre les activités cyclistes prévues en 2022 et partager votre passion du vélo, rendez vous sur le compte facebook de Domitys

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Êtes-vous prêts à vous remettre en selle ?

Randonnée à vélo : 5 conseils pour partir serein

Revivez les animations Domitys lors du Tour 2021