• Vie en résidence

    Résidences services seniors, résidences autonomies et EHPAD : quelles différences ?

    Outre le maintien à domicile, il existe de nombreuses alternatives de logements pour les seniors : résidences services, résidences autonomie, EHPAD… Chacune ayant ses spécificités.

Résidences seniors, résidences autonomies et EHPAD : quelles différences ?

Si vous décidez de quitter votre domicile pour vous installer ailleurs, différentes possibilités s’offrent à vous : des résidences services seniors aux EHPAD en passant par les résidences autonomie, les MARPA ou les villages seniors… Les alternatives sont nombreuses ! Voici ce qui distingue ces différents établissements, la confusion étant toujours très présente aujourd’hui.

L’EHPAD : l’une des solutions d’hébergement les plus connues

Les EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes), plus connus sous le terme de « maisons de retraite », sont des lieux de résidence médicalisés et habilités à recevoir des personnes en perte d’autonomie ou ayant besoin d’un suivi médical quotidien. Ces structures disposent d’une équipe soignante, chargée d’assurer des soins spécifiques en fonction de la situation personnelle du résident. C’est à un médecin d’assurer la coordination et la formation des équipes afin de garantir la qualité du suivi médical.

En EHPAD, la tarification est partagée entre les soins, la dépendance et l’hébergement. Les prix sont donc journaliers et forfaitisés.

Les résidences services seniors : l’alternative séduisante

Les résidences services seniors, qu'est ce que c'est ? 

A tort assimilées aux maisons de retraite, les résidences services seniors proposent une offre totalement différente. Ce mode d’hébergement privé accueille des seniors autonomes, indépendants et actifs. Ces derniers louent des appartements chaleureux, confortables, spacieux (du studio au T3) et conçus pour favoriser l’autonomie (cuisine équipée, volets roulants électriques, douche extraplate…). Ils peuvent aussi profiter d’espaces communs (piscine, salle de sport, salle de jeux, restaurant…) et de prestations de qualité. Et peuvent s’ils le souhaitent bénéficier de services « à la carte » :

  • Conciergerie 
  • Gardiennage 
  • Pressing 
  • Aide administrative 
  • Restauration 
  • Ménage 
  • Aide au bricolage…

Les résidents s’y sentent bien car ils sont chez eux. Ils peuvent également, s’ils le souhaitent, participer à des activités collectives (sportives, intellectuelles, culturelles, de loisirs…) et à des animations conviviales.

Pour les Français, la confusion est encore fréquente…

D’après les chiffres d’une étude menée par IPSOS pour Domitys  en 2015, plus de la moitié des Français de plus de 50 ans pensent que, comme les maisons de retraite, les résidences seniors sont médicalisées. Pourtant, ce n’est pas le cas, et c’est d’ailleurs l’une des principales nuances entre les deux concepts.  Il est toutefois possible de se faire soigner en résidence services ! En effet, vous êtes chez vous, et à l’instar de n’importe quel autre domicile, il est possible de recevoir la visite de professionnels de santé libéraux : médecin généraliste, kinésithérapeute, podologue, infirmière, etc.

Un autre point qui différencie les résidences services seniors des EHPAD et des résidences autonomie est la situation géographique. Ce mode d’hébergement privilégie systématiquement les emplacements en centre-ville ou, tout du moins, à proximité des transports en commun, afin de vous laisser la possibilité de vaquer à vos occupations librement.

Tarifs des résidences services seniors

Contrairement aux EHPAD, les prix des résidences services seniors sont mensuels et les services à la carte.

Quid des autres solutions d’hébergement

Les résidences autonomie

Proches des résidences services dans leur fonctionnement, les résidences autonomie (ex foyers-logements) constituent une autre solution. Il s’agit d’établissements proposant des logements adaptés au vieillissement sans incapacité (GIR 5 ou 6). Les résidents y louent des appartements vides, de la taille de leur choix, et peuvent profiter de prestations facultatives (blanchissage, permanence nocturne, restauration…).

Le parc d’hébergement se révèle cependant vieillissant et construit selon des standards qui ont évolué. Le niveau de confort et l’ergonomie y sont limités, mais le tarif est moins onéreux. Ces résidences sont gérées par des collectivités locales, des associations à but non lucratif ou encore des caisses de retraite.

Les solutions alternatives

En plus de ces solutions, d’autres alternatives sont possibles :

  • Les MARPA (Maisons d’Accueil Rurales pour Personne Âgées) : des unités de vie implantées en milieu rural gérées par des associations à but non lucratif ou les collectivités locales
  • Les villages de seniors : une forme de village vacances pour seniors, avec généralement des maisons individuelles abritant des propriétaires
  • Le béguinage : mode d’hébergement du 13ème siècle (anciennes communautés religieuses de femmes), mais remis au goût du jour avec des logements adaptés loués par des bailleurs sociaux
  • Les familles d’accueil : des accueillants familiaux agréés par les conseils départementaux qui reçoivent des personnes âgées chez eux et leur font partager leur vie de famille.
  • La colocation : colocation intergénérationnelle (avec un jeune actif ou un étudiant) ou habitat regroupé (colocation entre seniors).

Pour savoir quelle solution est la plus adaptée à votre situation personnelle, l’idéal est de visiter la résidence Domitys de votre choix et de venir tester votre futur logement avant de vous décider : les appartements en résidence services seniors sont disponibles en hébergement temporaire. Vous pouvez décider d’y passer quelques jours ou quelques mois afin de vous faire une idée de ce que pourrait être votre quotidien et de tester les services !

Découvrez les résidences Domitys

L'actualité chez DOMITYS

  • 94%

    DE SATISFACTION

  • n°1

    DES RÉSIDENCES SERVICES SENIORS

  • qualité certification afnor résidence services seniors

    NOS RÉSIDENCES CERTIFIÉES