Contact Brochure Tarif
residente-domitys-wasquehal.jpg

Une résidente raconte son emménagement

Témoignages

Mis à jour le 20 Jan 2022

En résidence Domitys, tout est fait pour faciliter la vie des résidents et des futurs résidents, y compris au moment de l’emménagement. De l’organisation de son espace intérieur, en passant par la découverte de sa résidence, de son quartier et de ses nouveaux voisins, autant d’étapes essentielles pour s’acclimater en douceur au changement. Madame Varney, 90 ans, habite depuis moins d’un an dans la résidence L’Hermine Blanche de Washequal. Elle nous raconte son installation.

  1. / Actualités
  2. / Témoignages
  3. / Une résidente raconte son emménagement

D’abord, il y a la décision de s’installer en résidence services seniors. Changer de ville, se rapprocher de sa famille, habiter un logement plus adapté et plus sécurisant… les raisons de quitter son domicile sont multiples. Puis arrive le déménagement avec son lot de préparatifs. Une fois dans son nouveau chez soi, vient le temps de s’acclimater.

Pourquoi avez-vous décidé de déménager en résidence services seniors Domitys ?
Avant, j’habitais à Reims… J’étais très heureuse chez moi, et puis il y a eu le Covid. J’ai été très éprouvée par le fait de rester toute seule. J’étais trop isolée, trop enfermée. C’est ma petite fille qui a eu l’idée de la résidence senior. Au départ, j’ai refusé catégoriquement. Et puis, j’ai compris que j’allais pouvoir garder mon indépendance et ne plus être isolée.

Comment avez-vous choisi votre résidence ?
J’avais entendu parler de Domitys par une voisine qui envisageait de s’installer en résidence plus tard. Quand ma petite fille a suggéré cette possibilité pour moi, le nom m’est revenu. J’ai dit d’accord mais à condition que ce soit une résidence Domitys ! J’en ai parlé à mon petit-fils ostéopathe… il est venu se renseigner sur place et ça lui a tout de suite plu.
Ici, à Lille, j’ai deux petits-fils et une fille. Un autre petit fils à Paris et ma petite fille en Belgique. Même ceux qui habitent un peu plus loin se déplacent pour venir me voir.

Comment le déménagement s’est-il passé ?
Vite ! Je n’ai pas eu le temps d’avoir d’appréhensions. J’ai mis un mois à déménager alors que j’habitais dans mon appartement depuis 45 ans. Ça en valait la peine puisque j’allais me rapprocher de mes petits-enfants. Je suis passée d’un F3 à un F2 donc je ne pouvais pas tout emporter. On était en plein Covid, alors j’ai dû m’arranger pour les meubles. J’en ai pris quelques-uns…

Comment Domitys vous a accompagné ?
Quand je suis arrivée ici, j’étais épuisée. Un peu désemparée aussi. Mais tout le monde a été adorable, avait un sourire, un mot gentil. J’étais quelqu’un. J’étais Madame Varney. C’est quelque chose d’être quelqu’un. Le personnel m’a fait visiter la résidence avec toutes ses possibilités. L’animatrice, Claire, m’a proposé de m’inscrire à des animations. La directrice m’a même soutenu dans les démarches administratives pour mon ancien appartement. Tout de suite, on m’a aidé.

Comment avez-vous aménagé votre appartement ?
J’ai toujours aimé changer l’aménagement donc ici je me suis fait plaisir. Je me plais beaucoup aussi parce que j’ai fait la même chose que dans mon ancien appartement. Ma chambre a exactement la même disposition. 
J’ai aussi un immense balcon qui fait tout le tour de l’appartement. J’ai des plantes sur le balcon et dans l’appartement. Comme un jardin d’hiver. J’adore les plantes. Ça apporte de la gaieté.

Comment vous êtes-vous acclimatée à votre nouvelle vie, à vos nouvelles habitudes ?
Parfaitement. J’ai une liberté totale. Je me lève quand je veux, je me couche quand je veux. Ici, je revis. Je peux descendre jouer au scrabble ou aller faire une promenade. Je circule, je fais tout. L’hiver ce n’est pas toujours facile de sortir, j’ai peur de glisser. Mais ici je peux faire tellement de choses à l’intérieur. Rejoindre des amis pour le thé, assister à un atelier, aller faire du yoga même.

Pour moi les activités sont le grand plus. On a fait de grandes peintures pour la décoration de Noël. On a fabriqué des bonnets pour une œuvre caritative. Ici, je me sens utile, c’est incroyable.

Avez-vous rencontré de nouveaux amis ?
Je considère certaines personnes comme des amis. J’ai surtout fait des rencontres à travers les activités. J’en ai une tous les jours. On a l’embarras du choix, il y en a au moins 5 proposées chaque jour. On se retrouve, on discute, on se donne des nouvelles des enfants et des petits-enfants… Et puis, on peut s’inviter les uns chez les autres aussi, c’est convivial.

 

Envie de tester la vie en résidence Domitys ? Trouvez la résidence qui vous convient