Contact Brochure Tarif
Femme senior qui fait le marché de fruits et légumes

Cuisine anti-gaspi : on s’y met ?

Bien vivre

Mis à jour le 26 Oct 2021

La santé est dans l’assiette, et bien manger c’est aussi prendre soin de soi. Or, une cuisine plus saine a tout pour plaire : en plus de protéger notre organisme, elle respecte aussi l’économie et l’environnement. Et nul besoin d’être un chef étoilé pour l’intégrer à la vie de tous les jours. Découvrez cinq pistes orientées « écoresponsabilité et produits locaux », thème à l’honneur en septembre dernier dans les restaurants Domitys.

  1. / Actualités
  2. / Bien vivre
  3. / Cuisine anti-gaspi : on s’y met ?

Cuisiner au rythme des saisons
 

Plus savoureux que ceux dont la maturité se fait pendant le transport, les fruits et légumes de saison ont aussi un avantage nutritionnel, puisqu’ils répondent aux besoins du corps humain : pour prendre des forces en hiver, place aux poireaux, épinards, mandarines et pamplemousses riches en minéraux et vitamine C ; en été, les légumes gorgés d’eau (melons, courgettes, pastèques…) permettent de maintenir un bon taux d’hydratation !
Enfin, il s’agit d’un geste écologique : en achetant des produits de saison, cultivés en France, on évite le transport en bateau ou avion et la pollution associée, et on lutte contre les engrais chimiques utilisés pour les cultures hors saison.

Pour vous y retrouver, vous pouvez imprimer et accrocher dans la cuisine un calendrier des fruits et légumes de saison. Avant d’acheter, vérifiez la provenance, et privilégiez les marchés, magasins et coopératives bio ou Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne), dont l’adhésion vous permet d’obtenir des paniers de fruits et légumes locaux et de saison.
 

Se montrer curieux
 

Aller vers une alimentation plus saine et plus responsable suppose d’être prêts à modifier légèrement ses habitudes. Place à des nouvelles saveurs et une cuisine créative ! Pour vous concentrer sur les produits de saison sans vous lasser, déclinez les champignons d’automne en mousselines, tartes, flans, poêlées, gratins… 

Privilégiez le bio sans plomber votre budget en introduisant des aliments comme le lait de riz (à utiliser dans les sauces, gratins, crêpes, quiches…), les céréales (épeautre, quinoa, ou sarrasin, idéal pour accompagner les légumes d’hiver), les fruits secs, concassés sur une salade ou mixés sur une compote !
 

Limiter les emballages
 

Selon le site Planetoscope, 5000 kilotonnes d’emballages ménagers sont jetés chaque année en France, soit 161,6 kilos par seconde. Pour limiter les vôtres, évitez les plats préparés, souvent sur-emballés, préférez le carton au plastique, et pensez au vrac, de plus en plus répandu dans les enseignes. Si des sacs en papier sont mis à disposition, vous pouvez aussi utiliser des « sacs à vrac » réutilisables en coton. Avec l’accord de votre boucher et votre fromager, utilisez des boîtes hermétiques pour la viande et le fromage, et munissez-vous de bocaux en verre pour le stockage à la maison.
 

Éviter de gaspiller

Selon l’Ademe, près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont gaspillées chaque année en France. Un chiffre qui coupe l’appétit, et a poussé la France à s’engager à diviser par deux le gaspillage alimentaire d’ici 2025, à travers le Pacte national et la Loi AGEC.

Mais le combat se joue aussi dans nos cuisines : établir le menu de la semaine et faire une liste de courses évite de céder à des tentations inutiles dans les rayons. Bien ranger son frigo en veillant à rendre visibles et accessibles les produits aux dates limites de consommation proches permet de mieux gérer les réserves, tandis que cuisiner les bonnes quantités et utiliser tout ce qui est comestible dans un légume (y compris les fanes et les épluchures !) évite de remplir la poubelle inutilement.

Femme senior et sa petite-fille qui cuisinent


Enfin, prenez l’habitude de toujours partir de ce que vous avez à disposition : quelques légumes défraichis au frigo peuvent constituer une délicieuse soupe, les restes de la semaine être intégrés à une préparation de cake, et le pain rassis trempé dans un mélange lait et œuf se transformer en délicieux pain perdu…

Seniors et chef Domitys au restaurant Domitys

 

En résidences Domitys aussi…

 Bien manger est une priorité ! Les chefs de chaque résidence et leurs équipes privilégient les produits frais et de saison à travers une cuisine savoureuse et équilibrée.

 Dans les résidences, pas de plats sous-vides, uniquement de bons ingrédients cuisinés par les chefs, sur place, comme nous l’explique Bertrand Lelaure, Directeur hôtellerie restauration Domitys : « Nos repas sont produits dans nos cuisines, c’est-à-dire sur place. C’est important pour les résidents mais aussi pour le tissu économique. Nous utilisons des ingrédients nobles et des produits locaux ».

Une culture du « consommer local » qui donne aussi l’occasion de faire découvrir, ou redécouvrir, les produits des régions. « Nous mettons en avant le fait que nos produits viennent d’un producteur identifié. Quand nous le pouvons, nous faisons même intervenir les producteurs locaux. Ils peuvent alors exposer leurs produits à l’entrée du restaurant » poursuit Bertrand Lelaure.

Enfin, tous les appartements des résidences Domitys disposent d’une cuisine équipée, et les résidents qui le souhaitent peuvent acheter sur place des produits locaux, bénéficier des navettes collectives pour faire les courses ou profiter de la proximité du centre-ville pour se rendre dans leurs commerces habituels.

Cuisiner chez soi ou découvrir les recettes des chefs Domitys c’est vous qui choisissez. Autre possibilité : se faire livrer à domicile les bons plats au menu des restaurants Domitys !

Trouvez le restaurant le plus proche de chez vous

 

Idée recette anti-gaspi : le pudding salé aux restes (pour quatre personnes)

  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Couper 150g de pain rassis en dés, et les faire tremper dans 350ml de lait végétal pendant une vingtaine de minutes.
  • Pendant ce temps, émincer finement 400g de restes de légumes (courgettes, brocolis, champignons..)
  • Ajouter 100g de restes de fromage (chèvre, emmental, conté…)
  • Ajouter 3 œufs
  • Saler et poivrer à votre convenance
  • Ajouter les dés de pain.
  • Verser dans un plat à gratin huilé ou beurré
  • Enfourner pendant 20 mn
  • Servir chaud ou tiède, avec une soupe ou une salade !