• Investisseurs

    2017 : tous les clignotants sont au vert pour l'immobilier

    D’après une note de conjoncture immobilière des Notaires de France publiée au mois de janvier, la remontée des ventes sur un an glissant a atteint, à l’été 2016, des niveaux aussi importants qu’aux précédents pics de 2006 et début 2012. Le nombre de transactions sur les douze derniers mois est estimé à 843 000, en hausse de 9% sur un an.

2017 : tous les clignotants sont au vert pour l'immobilier

Une année 2016 dynamique  

Plusieurs facteurs viennent expliquer ces conditions de marché particulièrement favorables. L’attractivité des taux d’intérêt, même si elle a été un élément déterminant, ne parvient pas seule à expliquer un tel écart avec l’année précédente, qui avait déjà été un bon cru.  

Toujours d’après les Notaires de France, la relative stabilité des prix dans les grandes villes et le maintien de dispositifs publics ont aussi largement contribué à soutenir la demande. L’étude se félicite ainsi du « succès du dispositif Pinel pour les investisseurs dans le neuf » et appelle les candidats à l’élection présidentielle à « accroître la visibilité et la lisibilité – notamment fiscale – pour les investisseurs ». Pour soutenir l’investissement dans l’immobilier, le Conseil supérieur du notariat se prononce donc en faveur de la continuité des dispositifs existants. 

Une progression constante de la production de logements en résidences 

Il faut dire que le marché immobilier neuf a largement bénéficié de cette reprise. Une autre étude, cette fois-ci émanant du Crédit Foncier Immobilier et dévoilée en décembre 2016, révèle une progression constante de la production de logements neufs : « la reprise de la production de logements amorcée en 2015 s’est poursuivie en 2016 avec un rythme soutenu de progression des autorisations et des mises en chantier depuis le début de l’année. » 

La production de logements en résidences ne fait pas exception. Le nombre d’autorisations progresse de 18,6% sur douze mois glissants et celui de mises en chantier, de 19,7% sur la même période. Au total, 34 400 logements en résidences ont été autorisés depuis un an et 28 900 ont été mis en chantier. « Leur part dans le total de la production de logements reste inférieure à 10%, mais elle a fortement progressé sur longue période passant d’environ 3% fin 2000 à 7,8% à fin octobre 2016. », analyse le Crédit Foncier Immobilier. Un bilan positif qui s’explique notamment par le retard français en matière de résidences gérées, à commencer par les résidences étudiantes et, surtout, les résidences seniors. 

Perspectives favorables pour le marché immobilier en 2017 

A quoi faut-il s’attendre en 2017 ? Parmi ces deux études, aucune ne fait l’impasse sur les obstacles potentiels qui se profilent à l’horizon : hausse des taux d’intérêt, pression sur les prix, attentisme des acheteurs en année électorale… Mais toutes s’accordent sur le fait que l’impact de ces facteurs devrait être contenu voire très limité, laissant augurer encore une très bonne année 2017.  

D’ailleurs, les professionnels de l’immobilier ne s’y trompent pas. Selon le 7e Baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l’immobilier, 74% d’entre eux sont optimistes. C’est davantage que début 2016 (67%) et surtout beaucoup plus qu’en 2015, où ils n’étaient que 35% à déclarer aborder l’avenir sereinement. Pour quatre professionnels sur cinq, les transactions dans le neuf devraient encore augmenter (39 %) ou se stabiliser (43 %). Toutes les conditions sont donc réunies pour pouvoir investir dans l’immobilier en 2017.

 

Investir avec DOMITYS

 

L'actualité de Domitys Invest

Ils nous font confiance

  • Logo Allianz
  • Logo Société Générale
  • Logo Crédit Mutuel Arkéa
  • Logo Banque Palatine
  • Logo BPI
  • Logo Crédit Agricole
  • Logo Caisse des dépôts
  • Logo Caisse d'Epargne