• Patrimoine

    Bonne résolution : j'anticipe ma retraite

    Selon une étude OpinionWay pour l’Agirc-Arrco, 40% des Français craignent de ne pas percevoir de pension et 68% s’estiment mal renseignés. De plus, 44% des 50 ans et plus n’anticipent pas leur cessation d'activité. La préparation de la retraite est donc avant tout l’histoire d’un paradoxe français. Une autre étude, cette fois publiée par la société de gestion d’actifs BlackRock en novembre dernier, montrait ainsi que les épargnants hexagonaux épargnaient moins que leurs voisins européens en préparation de la retraite.

Bonne résolution : je prépare ma retraite


1 - Evaluer l’effort d’épargne à fournir

2 - Epargner le plus tôt possible

3 - Diversifier vos placements et faire les bons choix

4 - Optimiser la fiscalité de votre patrimoine

 

Evaluer l’effort d’épargne à fournir 

Préparez votre retraite en estimant vos revenus une fois retraité :

  • Renseignez-vous sur vos conditions de départ. Quel est l’âge minimum à partir duquel vous pourrez partir ? Existe-t-il des possibilités de départs anticipé (carrières longues, métiers pénibles…) ? Avez-vous intérêt à racheter vos années d’études ?
     
  • Evaluez ensuite vos droits à pension. Vous pouvez facilement vous procurer un relevé de situation individuelle en adressant un courrier à votre caisse de retraite ou bien en effectuant une demande par internet.  Le différentiel entre votre niveau de vie actuel et votre revenu futur estimé vous donnera une idée de l’effort d’épargne à fournir pour maintenir votre train de vie. 

Epargner le plus tôt possible 

4 à 6 mois avant la date de départ souhaitée, vous devez demander votre départ à la retraite ainsi que le versement de vos plans d’épargne le cas échéant.

  • Lorsque la pension est très inférieure au revenu de fin de carrière, certains choisissent de cumuler emploi et retraite. Si cette option peut se révéler avantageuse, elle n’est cependant pas toujours pérenne. L’épargne devient alors la meilleure alliée des retraités en quête d’un complément de revenu.
     
  • Pour éviter de devoir consacrer une part trop importante de son revenu de fin de carrière à cette épargne, il est conseillé de débuter son épargne retraite très en amont. La retraite se prépare bien avant 50 ans ! 

 

Un conseiller me rappelle gratuitement pour mon projet retraite

 

Diversifier vos placements et faire les bons choix  

Autre conseil, ne misez pas sur un seul produit d’épargne pour optimiser votre retraite.  

Il est important, également, de sélectionner les placements présentant un horizon d’investissement et un profil de risque adapté à votre situation. Un retraité prudent placera, par exemple, 50% de son patrimoine en immobilier, 40% en assurance-vie et le reste en liquidités (à hauteur de 5%) et autres placements (à hauteur de 5% également).  

Optimiser la fiscalité de votre patrimoine 

Préparez sa retraite passe aussi par optimiser la fiscalité de vos placements. Créé en 1948, le quotient familial prend en compte la taille de la famille dans le calcul de l'impôt. Lorsque les enfants ont quitté le foyer fiscal de leurs parents, l’imposition augmente mécaniquement. 

Dès lors, choisissez les enveloppes fiscales qui vous permettent de retirer des fonds régulièrement tout en bénéficiant d’exonérations fiscales :

  • L’assurance-vie permet ainsi de retirer chaque année jusqu’à 4 600€ pour une personne seule et 9 200€ pour un couple en franchise d’impôt.
     
  • L’immobilier donne lui-aussi accès à de nombreux avantages fiscaux. Evaluez les revenus que vous souhaitez soustraire (pour partie ou intégralement) à l’impôt et choisissez les dispositifs de défiscalisation échelonnés sur une période suffisamment longue.

L'actualité de Domitys Invest

Ils nous font confiance

  • Logo Allianz
  • Logo Société Générale
  • Logo Crédit Mutuel Arkéa
  • Logo Banque Palatine
  • Logo BPI
  • Logo Crédit Agricole
  • Logo Caisse des dépôts
  • Logo Caisse d'Epargne