• Patrimoine

    Comment épargner chaque mois ?

    Selon quels critères les Français prennent-ils leurs décisions d’épargne ? Le Cercle de l’Epargne décrypte pourquoi et comment les Français mettent de l’argent de côté chaque mois.

Comment épargner chaque mois ?

Faire le point sur ses objectifs patrimoniaux

Croisant les résultats de la dernière étude « Revenus et patrimoine » de l’Insee et ceux de sa propre enquête « Les Français, l’épargne et la retraite », le Cercle de l’Epargne brosse un portrait de l’épargnant français.  

Je simule mon investissement en 2 min

 

Il en ressort que les investisseurs ont une vision plutôt équilibrée de leurs objectifs patrimoniaux. Lorsqu’on les interroge sur leurs motivations, ceux-ci mettent en avant :

  • La volonté de se constituer un patrimoine sur le long terme (51%)
     
  •  La nécessité de compléter ses revenus à la retraite (45%)
     
  • Le souhait de payer moins d’impôts (43%). 

Faire le point sur ses objectifs de placement est une première étape avant de choisir les supports sur lesquels déposer votre épargne chaque mois, qu’il s’agisse d’une épargne de précaution ou de placements de long terme.  

Ne pas tout miser sur l’assurance-vie et les placements risqués 

Les arbitrages entre les différents placements varient peu en fonction des revenus. L’immobilier locatif reste le placement préféré des Français (68%), suivi de l’assurance-vie (58%) et enfin des actions (38%). Le livret A arrive en quatrième position (22%). 

Les Français privilégient l’immobilier locatif, notamment en vue de la retraite :

  • L’assurance-vie est plutôt vue comme un outil de transmission du patrimoine, particulièrement pour les revenus aisés.
     
  • Les placements risqués, eux, sont délaissés par les revenus les plus modestes (qui leur préfèrent le livret A) et répondent surtout à un enjeu de diversification pour les détenteurs d’épargne financière.  
 

Je reçois une brochure gratuite

 

Investir dans l’immobilier locatif 

L’investissement locatif est la solution privilégiée pour épargner en vue de la retraite. D’après une autre étude, du Crédit foncier cette fois-ci, la pierre constitue le premier choix de placement (70 %) devant l’assurance-vie. Résultat, les logements locatifs privés représentent 16% du total des logements construits en 2017. 

Les investisseurs locatifs achètent en général un deux-pièces de 45 m². Le coût médian d’une opération d’investissement locatif est de 168 000€ au 1er semestre 2017. Un montant en hausse de +7% en 2 ans. Les acquéreurs d’un bien immobilier locatif empruntent en moyenne sur une durée de 20 ans et 5 mois.  

Cependant, investir en direct nécessite de consacrer du temps à son investissement (formalités d’entrée et de sortie, entretien du logement…). L’alternative consiste à investir dans l’immobilier géré. Les résidences services seniors, par exemple, permettent de déléguer la gestion locative à un exploitant professionnel et de percevoir des revenus garantis, que le logement soit occupé ou non. Un bon moyen pour épargner chaque mois, sans contrainte !

L'actualité de Domitys Invest

Ils nous font confiance

  • Logo Allianz
  • Logo Société Générale
  • Logo Crédit Mutuel Arkéa
  • Logo Banque Palatine
  • Logo BPI
  • Logo Crédit Agricole
  • Logo Caisse des dépôts
  • Logo Caisse d'Epargne