/

02 47 51 8000 Appel non surtaxé

Être appelé gratuitement

Merci

Votre inscription à la newsletter a bien été prise prise en compte.

Nos conseils pour payer moins d’impôts

Tout savoir sur l’imposition des plus-values immobilières

Investir dans la pierre en défiscalisant une partie de ses revenus est une façon de faire d’une pierre deux coups. Mais l’opération ne se limite pas à l’avantage fiscal qu’elle procure et la revente du bien doit s’anticiper le plus tôt possible

plus-value immobilière

Fiscalité des plus-values immobilières : définition

La plus-value immobilière correspond à la différence entre le prix de vente du bien et son prix d'acquisition. Si vous avez réalisé des travaux dans un bien locatif ou que la cote du quartier s’est appréciée, vous êtes susceptibles d’être redevable d’une taxe sur les plus-values immobilières au moment de la revente. Cette taxe ne s’applique pas à la résidence principale. De même, vous bénéficiez d’une exonération si vous conservez votre résidence secondaire pendant au moins 30 ans révolus.

Calculer la plus value immobiliere

Calculer la plus-value immobilière

Plusieurs simulateurs sont accessibles librement en ligne pour estimer le montant de votre plus-value immobilière.

Le prix de vente retenu est celui qui figure dans l’acte. Vous avez la possibilité de déduire un certain nombre de frais directement liés à la vente (diagnostics obligatoires, par exemple). Quant au prix d’acquisition, il s’agit là encore du prix indiqué dans l’acte et pouvant être augmenté, sous certaines conditions, des frais d’acquisition et des dépenses de travaux. N’omettez pas de diminuer la plus-value des abattements auxquels vous avez droit.

Simulez votre investissement locatif
déclaration d'impots

Déclarer une plus-value immobilière

Toutes les formalités sont réalisées par le notaire chargé de la vente. C’est donc à lui qu’il revient de calculer la plus-value imposable, d’établir la déclaration et, enfin, de payer l’impôt correspondant auprès des services de la publicité foncière du lieu du bien.

Vous avez simplement à reporter sur votre déclaration de revenus le montant de la plus-value déclarée par le notaire et, si nécessaire, la plus-value exonérée en cas de première cession d’un logement autre que votre résidence principale.

Les plus-values immobilières en 4 points clés

  • Opérations concernées

    Opérations concernées

    Vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu pour les plus-values immobilières lors de la vente d’un bien immobilier (appartement, maison, terrain), des droits attachés à un bien immobilier mais aussi de l’échange de biens.

  • Cas d’exonération

    Cas d’exonération

    Vous pouvez être exonéré d’impôt sur les plus-values immobilières dans certains cas : cession de résidence principale, revente d’un bien après une certaine durée de détention, première vente d'une résidence secondaire…

  • Calcul de la plus-value

    Calcul de la plus-value

    La plus-value immobilière correspond à la différence entre le prix de vente du bien et son prix d'acquisition. Si vous avez acquis un bien à titre gratuit, le prix d'acquisition est égal à la valeur retenue pour calculer les droits de succession ou de donation.

  • Taux d’imposition

    Taux d’imposition

    La plus-value immobilière est imposée à l’impôt sur le revenu au taux de 19%. Une taxe supplémentaire s'applique au-delà de 50 000€.

Ils nous font confiance