• Les statuts LMP/LMNP : profitez des avantages de la location meublée

    La location meublée consiste à louer un logement équipé du mobilier nécessaire à la vie courante du locataire. Entre autres avantages : des revenus peu ou pas fiscalisés, une souplesse de gestion, la récupération de la TVA si le bien y était soumis…

Quelles différences entre les statuts LMP et LMNP ?

La différence entre les régimes LMP (loueur en meublé professionnel) et LMNP (loueur en meublé non professionnel) est avant tout d’ordre fiscal. En LMNP, les éventuels déficits ne peuvent s’imputer que sur les revenus du même type tandis qu’ils peuvent venir diminuer le revenu global dans le cas du LMP.

Le statut LMP nécessite d’être immatriculé au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés), de percevoir des revenus fonciers supérieurs à 23 000€ par an et de retirer de cette activité au moins la moitié des revenus fiscaux du foyer fiscal. Ce statut s’adresse avant tout aux investisseurs disposant d’un capital important.

Les atouts de la location meublée

La location meublée présente plusieurs avantages. D’abord, elle présente un rendement plus élevé (de l’ordre de 15 à 25%) par rapport à la location vide car les loyers pratiqués sont plus élevés. Il convient toutefois d’inclure dans le calcul de rentabilité quelques dépenses supplémentaires (achat et remplacement des meubles, coûts de gestion locative…).  

L’ensemble des charges relatives à la location meublée est déductible du revenu imposable, ce qui représente un avantage considérable. En cas d’achat d’un bien immobilier neuf en résidence services seniors, par exemple, il est même possible de récupérer la TVA.

La location meublée permet de plus une grande souplesse de gestion. Le délai de préavis pour donner congé au locataire se limite à 3 mois avant la fin du bail contre 6 mois en location vide. Et le locataire ne bénéficie pas, contrairement à la location vide, d’un droit de préemption le rendant prioritaire sur la liste des acquéreurs potentiels en cas de revente.

4 conseils pour bien investir en LMP/LMNP

  • Bien choisir son emplacement Bien choisir son emplacement
    La location meublée n’a de sens que si elle est proposée dans une zone où il existe une demande pour ce type de logements : grandes villes, quartiers étudiants…
  • Limiter le turn-over des locataires Limiter le turn-over des locataires
    Les locataires ont naturellement tendance à rester moins longtemps dans un logement équipé. Pour limiter la rotation, vous pouvez par exemple proposer un loyer attractif (sans dégrader la rentabilité).
  • Choisir une petite surface Choisir une petite surface
    Si la location meublée est parfois envisageable sur de grands logements (ex. colocation), il est préférable de miser sur un studio ou un deux-pièces.
  • Ne pas négliger les formalités administratives Ne pas négliger les formalités administratives
    Dans le cadre de la location meublée, le bailleur doit faire une demande de numéro Siret. Il doit par ailleurs, entre autres démarches, s’acquitter de la CFE (cotisation foncière des entreprise).

L'actualité de Domitys Invest

Ils nous font confiance

  • Logo Allianz
  • Logo Société Générale
  • Logo Crédit Mutuel Arkéa
  • Logo Banque Palatine
  • Logo BPI
  • Logo Crédit Agricole
  • Logo Caisse des dépôts
  • Logo Caisse d'Epargne