• Fiscalité

    Retour de l'inflation : bonne ou mauvaise nouvelle pour votre épargne ?

    Conséquence du regain d’activité économique et des anticipations d’inflation aux Etats-Unis, la remontée des taux d’intérêt est une plutôt mauvaise nouvelle pour les contrats d’assurance-vie en euros et l’épargne à court terme. En revanche, elle pourrait bien inciter les épargnants à continuer d’investir dans l’immobilier.

Retour de l'inflation : bonne ou mauvaise nouvelle pour votre épargne ?

Début février, d’après Bloomberg, l’OAT 10 ans (le taux auquel emprunte l’Etat français à court terme) culminait à 1,09% contre 0,51% en mars 2016. Sur la même période, le Bund allemand passait de 0,17% à 0,47%, après être passé en territoire négatif.  

Retour de la croissance aux Etats-Unis 

Cette remontée des taux, si elle n’est pas spectaculaire, n’en est pas moins rapide. Et elle montre à quel point les marchés mondiaux sont interconnectés. Cette tendance est en effet la conséquence directe de la remontée des taux aux Etats-Unis, elle-même liée au retour de la croissance économique et aux anticipations d’inflation. 

Cette hausse des prix est le fruit à la fois de l’augmentation des prix des matières premières et des tensions salariales. Contrairement à beaucoup de pays européens et en particulier la France, les Etats-Unis se trouvent dans une situation proche du plein-emploi. Or, quand les carnets de commande se remplissent à nouveau, les entreprises sont en forte concurrence pour recruter. Résultat, les salaires augmentent.  

Le Fonds Monétaire International (FMI) table sur une croissance de 2,3% aux Etats-Unis en 2017 et de 2,5% en 2018. Une dynamique que devraient amplifier les plans d’investissement massifs annoncés par l’administration Trump et dont on verra s’ils sont suivis d’effets. 

Répercussions en Europe 

L’impact de cette embellie outre-Atlantique est bien réel en Europe. En France, l’inflation devrait être supérieure à 1% en 2017. Faut-il pour autant espérer un coup de pouce pour les salaires ? Pas si sûr. Comme on l’a vu, le niveau du chômage encore élevé exerce une pression sur les négociations salariales. Le rattrapage des salaires ne pourrait avoir lieu qu’à moyen terme et dans des proportions moindres qu’espérées. De même, il ne faut pas compter sur une revalorisation des prestations sociales.  

Comment se comporterait alors l’économie ? La consommation des ménages ne redémarrerait pas aussi vite qu’aux Etats-Unis. Dans le même temps, les investissements des entreprises pourraient être freinés par des conditions de financement moins favorables qu’auparavant, à cause de la remontée des taux. Entre faiblesse de la demande et faiblesse de l’offre, la croissance européenne pourrait alors rester atone.  

Cette situation de stagnation combinée à l’inflation (« stagflation ») serait alors dommageable pour le marché action européen, même s’il devrait évoluer sous de meilleurs auspices de l’autre côté de l’Atlantique. C’est évidemment un scénario parmi d’autres, pessimiste, qu’il convient de nuancer. Mais on aurait tort de l’ignorer et de laisser inchangée la répartition de son patrimoine.  

Retour de l’inflation : bonne nouvelle pour l’immobilier  

Tout investisseur doit alors se demander comment réagir. La Bourse ? Il faudra faire preuve de beaucoup d’agilité en 2017. L’épargne réglementée ? Sa rémunération reste encadrée par l’Etat. L’épargne à court terme ? Son évolution reste indexée sur des taux courts qui sont quasi-nuls.  

Reste l’immobilier. La rentabilité locative évolue en effet dans le même sens que l’inflation à travers le mécanisme de la revalorisation des loyers. Le retour de l’inflation en France pourrait donc être une vraie bonne nouvelle pour le marché immobilier.

Certes, la hausse des taux pourrait diminuer la rentabilité des placements immobiliers. Mais ceci n’est pas vrai de tous les placements. Lorsqu’on investit en défiscalisation, le taux auquel on emprunte est moins important que l’avantage fiscal dont on bénéficie. Dès lors, investir dans les résidences services seniors prend tout son sens. DOMITYS est là pour vous accompagner dans le choix des dispositifs de défiscalisation qui vous correspondent.

 

Défiscalisez avec DOMITYS

 

L'actualité de Domitys Invest

Ils nous font confiance

  • Logo Allianz
  • Logo Société Générale
  • Logo Crédit Mutuel Arkéa
  • Logo Banque Palatine
  • Logo BPI
  • Logo Crédit Agricole
  • Logo Caisse des dépôts
  • Logo Caisse d'Epargne