/

02 47 51 8000 Appel non surtaxé

Être appelé gratuitement

Merci

Votre inscription à la newsletter a bien été prise prise en compte.

Résidence seniors, résidence autonomie, Ehpad : quelles différences ?

Difficile d’y voir clair entre les différentes catégories de résidences pour personnes âgées. Certaines sont réservées aux seniors autonomes, d’autres aux personnes dépendantes. Mais ce n’est pas le seul critère à prendre en compte. Confort, tarifs, localisation : tout ce qu’il faut savoir.


    Résidence seniors, résidence autonomie, Ehpad : quelles différences ?

3 définitions différentes 

En vieillissant, si on souhaite ou si on doit quitter son domicile souvent inadapté, 3 possibilités sont envisageables : 

Les Ehpad 

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) sont des maisons de retraite médicalisées publiques, associatives ou privées qui s’adressent aux personnes dépendantes. De plus en plus centrés sur la très grande dépendance et la prise en charge de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer, ces établissements font face au vieillissement et l’aggravation du niveau de dépendance de leurs résidents.

Cela se traduit par une durée moyenne de séjour inférieure à 2 ans. 

Les résidences autonomie 

Egalement appelées foyers-logements ou logements-foyers, les résidences autonomie sont des établissements sociaux, non médicalisés et souvent vétustes. Les logements proposés ne sont pas des chambres mais des appartements complétés par des espaces communs plus ou moins vastes. 

Les résidences services seniors 

Les résidences seniors constituent une solution privée complémentaire des résidences autonomie, mais le plus souvent avec des espaces de services (piscine, restaurant, salon de beauté…) plus vastes, des appartements plus confortables et des équipes plus nombreuses

Un conseiller DOMITYS me rappelle gratuitement

 


Zoom : quel régime juridique pour quelle résidence ?

Les résidences autonomie et les Ehpad sont tous deux soumis au Code d’action sociale et des familles. Ces établissements sont autorisés et doivent signer un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens avec le président du conseil départemental, notamment (en cas d’attribution du forfait autonomie, pour les résidences autonomie).

Les résidences seniors sont régies par le droit du logement. Elles sont donc placées sous le régime de la loi du 10 juillet 1965. Par ailleurs, les résidences services sont mentionnées à l’article 15 de la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV) du 29 décembre 2015. Si elles ne font pas l’objet d’une autorisation autre que le permis de construire, les résidences seniors DOMITYS respectent néanmoins les dernières normes en matière d’accessibilité, de sécurité incendie, etc.

Des niveaux de développement hétérogènes 

Si les Ehpad et les résidences autonomie ne se développent plus, les résidences services seniors ont le vent en poupe et connaissent une forte croissance :

  • On dénombre environ 7 800 Ehpad et 2 200 résidences autonomies sur le territoire. Leur développement devrait être quasi-nul dans les années qui viennent.
     
  • Tout l’inverse des résidences seniors. « De 580 en 2016, soit l'équivalent de 45 000 logements, il devrait atteindre le chiffre de 726 résidences fin 2018, et plus d'un millier en 2020, soit en seulement 4 ans, une augmentation de 54 %. », détaille ainsi le magazine spécialisé GEROSCOPIE dans un dossier spécial publié dans son édition de juillet-août 2018 et intitulé « Résidences services seniors, le grand boom ». 
Je visite une résidence DOMITYS

 

Tarification, emplacement : ce qui change vraiment 

Les différences entre Ehpad, résidences autonomie (ou logements-foyers) et résidences services seniors ne se limitent pas à des questions sémantiques. Ces 3 types d’habitat collectif pour personnes âgées se distinguent également au niveau de :

La tarification

  • En Ehpad, la tarification est partagée entre les soins (remboursés par l’agence régionale de santé – ARS), la dépendance (prise en charge par le département) et l’hébergement (reste à charge pour les résidents ou les familles). 
     
  • En résidence autonomie ou résidence seniors, la tarification est généralement composée d’un loyer comprenant l’accès aux espaces commun et d’une redevance correspondant aux services réellement consommés par le résident. Ce dernier reçoit une facture mensuelle.

Chez DOMITYS, pour une personne seule, habitant un deux-pièces, déjeunant au restaurant tous les midis et avec l’assistance 24h/24, l’accès aux espaces Club et 50 animations par mois, il faut compter 1 800 à 2 000€. Mais, pour un studio et peu de services, le coût d’un séjour débute à 1 000 à 1 200€.  

J'effectue mon devis en ligne
 

La localisation 

Si la localisation des résidences autonomie et des Ehpad est très variable, les résidences seniors de nouvelle génération privilégient les emplacements de centre-ville pour s’adapter à une population de seniors désireuse de vivre à proximité des transports et des commerces, notamment. 

Mais il y a aussi des points communs. Dans ces trois types de résidences pour personnes âgées, par exemple, les seniors sont très majoritairement locataires de leur logement. Seule une minorité de seniors, dans des résidences seniors dites d’ancienne génération, est propriétaire.

Je reçois une brochure DOMITYS

Ils nous font confiance