• Fiscalité

    Prélèvement à la source : ce qu’il faut retenir

    L’impôt sera bien prélevé à la source à partir du 1er janvier 2019. Avec quelles conséquences pour les contribuables et les épargnants ?

Prélèvement à la source : ce qu’il faut retenir

Pas de double imposition en 2018

Premier effet de l’entrée en vigueur du prélèvement à la source, 2018 est considérée comme une « année fiscale neutre ». Les revenus de cette année sont effacés par un crédit d’impôt exceptionnel. En 2018, vous payez des impôts sur vos revenus de 2017 et, en 2019, vous paierez des impôts sur vos revenus de l’an prochain. 

Cela ne signifie pas pour autant que vous n’aurez rien à payer en 2018, comme peut le laisser penser le terme impropre d’année blanche. En effet, en cas de revenus exceptionnels (prime, solde de tout compte…), vous devrez vous acquitter de l’impôt pour la fraction de revenus qui est excédentaire

2019 : la déclaration reste d’actualité

Le prélèvement à la source ne signe pas la fin de la traditionnelle déclaration de revenus du printemps. Si vous êtes salarié, votre employeur prélève sur votre salaire un montant calculé en fonction du taux d’imposition communiqué par l’administration fiscale. Pour estimer ce taux, l’administration a besoin de connaître vos revenus salariaux, fonciers et financiers. La déclaration reste donc une étape indispensable.

Retrouvez tout ce qu’il faut savoir du calendrier du prélèvement à la source dans notre fiche explicative.

Je télécharge la fiche pour tout savoir

Les revenus fonciers soumis à l’acompte

Les travailleurs indépendants verseront l’impôt sous forme d’acomptes mensuels ou trimestriels. C’est la même logique qui prévaut pour les revenus fonciers. Le fisc va calculer un acompte en fonction des loyers que vous avez perçus par le passé. En cas de vacance locative ou de baisse de loyer, vous aurez la possibilité de moduler le montant de ces acomptes en cours d’année. Un risque toutefois inexistant si vous avez investi en résidence services seniors, puisque les revenus de l’investisseur sont garantis dans le cadre du bail commercial. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à solliciter un de nos conseillers.


Un conseiller DOMITYS INVEST me rappelle

L'actualité de Domitys Invest

Ils nous font confiance

  • Logo Allianz
  • Logo Société Générale
  • Logo Crédit Mutuel Arkéa
  • Logo Banque Palatine
  • Logo BPI
  • Logo Crédit Agricole
  • Logo Caisse des dépôts
  • Logo Caisse d'Epargne