• Événements investir

    DOMITYS aux Assises des Résidences Seniors

    Encore naissant, le secteur des résidences seniors est en pleine structuration et la profession s’organise. Reconnaissance des résidences services dans la loi, promotion d’une culture de la qualité, mise en place d’un dialogue entre les organisations représentatives et les pouvoirs publics, formation des intervenants : peu à peu, la profession s’organise. DOMITYS est un acteur de premier plan de ces transformations. Frédéric Walther, directeur général de DOMITYS, était l’invité des Assises nationales des Ehpad, Logements foyers et Résidences seniors jeudi 23 mars à Paris pour en parler.

DOMITYS aux Assises des Résidences seniors

Dresser un panorama complet de l’actualité des résidences seniors : tel était l’ambitieux programme de cette table-ronde. Frédéric Walther intervenait notamment au côté de Joëlle Huillier, députée (PS) de l’Isère et rapporteur de la loi d’adaptation de la société au vieillissement entrée en vigueur le 28 décembre 2015. 

La définition législative des résidences services : une première étape 

La loi d’adaptation de la société au vieillissement reconnaît les résidences services à son article 15. Un grand pas qui témoigne du sérieux de la profession qui a gagné ses lettres de noblesse. « Nous avons démontré depuis quinze ans qu’il était possible de proposer, en plus du logement et des espaces communs, une offre diversifiée comprenant une assistance modulée en fonction des besoins des seniors, des activités et animations permettant de lutter contre l’isolement et des actions de prévention de la perte d’autonomie. », a résumé Frédéric Walther. 

Mais cette définition législative n’est qu’une première étape. Il faut désormais en tirer les conséquences, y compris au niveau local. « Il faut que les plans locaux d’urbanisme et les plans locaux d’urbanisme intercommunaux sortent. », a ainsi martelé Joëlle Huillier pour qui il faut continuer de mieux intégrer les résidences seniors dans le tissu urbain. 

Encourager le développement des résidences seniors en local 

La perspective des élections présidentielle puis législatives et sénatoriales se traduit par une certaine inertie au sein des collectivités, particulièrement les mairies dont le rôle est décisif puisque ce sont elles qui accordent les permis de construire.  

La députée de l’Isère est venue rappeler combien il était important de ne pas ralentir le rythme alors que le marché est appelé à se développer fortement au regard des besoins. « On n’a pas la même qualité d’hébergement dans les nouvelles résidences autonomie [ex-logements-foyers, résidences pour personnes âgées principalement gérées par des communes, ndlr] que dans les nouvelles résidences seniors. », a-t-elle ajouté. 

Un appel à la stabilité des normes en matière fiscale 

Au niveau national, les différents intervenants ont souligné la nécessité de mener une politique incitative en matière fiscale, à la fois du côté des résidents sur la fiscalité des services à la personne et du point des investisseurs. Cependant, le plus important aux yeux de Frédéric Walther est « d’apporter de la clarté et de la visibilité dans les dispositifs fiscaux ». A bon entendeur !

 

Baissez vos impôts grâce à DOMITYS

 

L'actualité de Domitys Invest