• Patrimoine

    Ce qui change pour votre épargne

    Défiscalisation immobilière, nouvelle taxation de l’assurance-vie, PFU : zoom sur les principales mesures de la loi de finances 2018.

Ce qui change pour votre épargne

Incitations fiscales reconduites dans l’immobilier  

Alléger sa feuille d’impôt et réaliser un placement sera encore possible cette année, puisque les principales mesures de soutien à l’immobilier ont été reconduites dans le cadre de la loi de finances pour 2018 :

  • Le dispositif Censi-Bouvard, qui devait initialement prendre fin au 31 décembre 2017, est prolongé pour une durée d’un an. Il permet de réaliser des investissements locatifs meublés en résidence services seniors tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 11% du prix HT du bien (frais d’acquisition inclus) étalée sur 9 ans.
     
  • Le dispositif Pinel, prorogé pour quatre ans,  est recentré sur les zones tendues (A, Abis et B1), c’est-à-dire là où la demande locative est la plus forte. Vous pouvez donc encore profiter d’une réduction d’impôt égale à 12% du prix d'achat de votre bien si vous le louez 6 ans, à 18% pour 9 années de bail et à 21% pour 12 ans.   

 

Je reçois une brochure gratuite sur les avantages fiscaux

 

L’assurance-vie davantage taxée ? 

La réforme de l’assurance-vie va faire des gagnants et des perdants. Si les rachats durant les 8 premières années du contrat sont avantagés, les détenteurs d’un contrat d’assurance-vie supérieur à 150 000€ doivent en revanche s’acquitter d’un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% après 8 ans contre 23% avant le 27 septembre 2017. Les abattements de 4 600€ pour une personne seule et 9 200€ pour un couple restent inchangés. 

L’assurance-vie doit faire face à la baisse chronique de ses rendements. L’Autorité de Contrôle prudentiel et de Résolution (ACPR) a par ailleurs lancé fin 2017 un avertissement à l’adresse des assureurs-vie, les appelant à modérer les taux de rendement 2017 des fonds en euros et à mettre en garde les épargnants contre les dangers des unités de compte. 

Coup de froid sur l'épargne réglementée 

Très prisée des épargnants car synonyme de sécurité, l’épargne réglementée (livret A, livret développement durable et solidaire, plan épargne logement…) ne séduit plus autant qu’auparavant :

  • Les nouveaux plans épargne logement (PEL), ouverts à compter du 1er janvier 2018, seront soumis au PFU et seront davantage taxés.
     
  • Quant au livret A et son petit frère, le LDDS, ils ont enregistré une décollecte de quelque 2 milliards d’euros en octobre 2017. L’annonce faite par le Premier ministre en septembre 2017 de geler le taux du livret A à 0,75% pendant un ou deux ans n’y est sans doute pas étrangère.

L'actualité de Domitys Invest

Ils nous font confiance

  • Logo Allianz
  • Logo Société Générale
  • Logo Crédit Mutuel Arkéa
  • Logo Banque Palatine
  • Logo BPI
  • Logo Crédit Agricole
  • Logo Caisse des dépôts
  • Logo Caisse d'Epargne