• Vie en résidence

    La Journée internationale des femmes : des résidentes Domitys au parcours exceptionnel !

    En 2021, la Journée internationale des femmes se déroule ce lundi. A cette occasion, Domitys met à l’honneur plusieurs résidentes inspirantes et au parcours de vie exceptionnel. Découvrez leurs portraits.

La Journée internationale des femmes : des résidentes Domitys au parcours exceptionnel !

La Journée internationale des femmes :  de quoi s’agit-il ?

Le 8 mars, c'est la journée internationale des droits de la femme, le fameux « International Women's Day » en anglais. A cette occasion, la gente féminine est mise à l’honneur ainsi que les droits des femmes, notamment en matière d’égalité. D’après l’ONU, les salaires des femmes sont inférieurs de 23% à ceux des hommes dans le monde, et ces dernières n’occupent que 24% des sièges parlementaires dans le monde. En outre, 1 femme sur 3 dans le monde subit des actes de violence physique ou sexuelle à un moment donné dans leur vie.

Pourtant, de nombreuses femmes sont reconnues pour leurs réalisations. Cette journée est l’opportunité de faire le point sur les luttes et les réalisations passées, mais également de façonner les valeurs de demain.

Ces résidentes Domitys sources d’inspiration…

Domitys participe à sa manière à l’évènement en mettant à l’honneur plusieurs résidentes : des femmes passionnées, des militantes, des mères de famille dévouées, des grands-mères bienveillantes, des employées modèles… Certains parcours de vie sont extraordinaires et méritent l’attention de tous, en voici 3.

 

Femme senior dans son salon en résidence services seniors Domitys

Mme Cardon, résidente à l’Athénée à Mont Saint Aignan

A plus de 80 ans, Anne Marie Cardon a toujours été une militante très engagée pour les droits de la femme. Elle a en effet participé à tous les combats des femmes : accès à la contraception, droit à l'avortement, combat contre les violences faites aux femmes, lutte contre la prostitution… et même écrit un livre « Une femme qui dérange ». Bien qu’elle ait toujours œuvré dans l’ombre, parfois même dans la clandestinité, cette mère de 4 enfants et travailleuse sociale acharnée a côtoyé les grandes figures de l’Histoire, telles que Simone Veil. Elle explique « J’ai toujours été rebelle de nature et sensible aux inégalités, c’est donc tout naturellement que la cause de la condition féminine s’est imposée à moi, et dès lors, je n’ai jamais décroché ».

Elle explique avoir, certes, pris sa retraite, mais ne pas encore avoir réussi à lever le pied : « J’ai créé une association « Ni victimes, ni battues » afin d’aider les femmes violentées en milieu rural. Je continue à participer aux manifestations, à échanger avec les femmes et à suivre tous ces sujets de très près ! Le combat ne doit pas s’arrêter ». Passionnant, son récit est un bel exemple et doit servir d'espoir à tous ceux qui souhaitent voir disparaître les injustices endurées par encore bien trop de femmes.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le parcours extraordinaire de Mme Cardon rendez-vous ici.

 

Femme senior résidente en résidence services seniors domitys

Mme Coustere, résidente au Sextant à Castelnau-le-Lez

Le fils de cette infirmière-kinésithérapeute a dans sa jeunesse eu à faire face à la maladie de Berger, une maladie auto-immune qui détruit les reins et l’ayant conduit à une greffe. Par la suite, la famille s’est très vite rendu compte des bienfaits de l'activité physique et sportive chez les personnes transplantées. Mme Coustere et son fils de 20 ans décident alors de fonder TRANS-FORME, l'Association Fédérative Française des Sportifs Transplantés et Dialysés, qui a aujourd’hui 31 ans d’existence. Cette dernière sensibilise au don d'organes et à la réussite de greffe grâce au sport.

« J’ai considéré cette greffe de rein comme un véritable miracle car elle a totalement changé la donne. 10 jours après, mon fils était sur un cours de tennis. Selon nous, le sport est indispensable pour que les transplantés et les dialysés récupèrent plus facilement et plus rapidement (…) Je me suis battue toute ma vie pour défendre cette idée et suis encore très investie aujourd’hui pour sensibiliser le grand public à ce sujet et récolter des fonds. Nous avons tous un rôle à jouer ! »

 

Femme senior dans sa bibliothèque en résidence services seniors domitys

Mme Ridel, résidente aux Falaises Blanches à Bayeux

Enfin, Mme Ridel semble avoir vécu plusieurs vies : cette passionnée de littérature est l’auteure de l’ouvrage « Bérénice », de divers contes pour enfants et a reçu plusieurs Prix Littéraires. Férue de musique, elle a joué du piano toute sa vie avec de célèbres musiciens et continue aujourd’hui de partager sa passion avec les enfants. Elle a enfin réalisé l’un de ses rêves : jouer de l’orgue dans une église. Elle explique : « la musique nous emmène, nous transporte, c’est un véritable plaisir que d’exprimer toute sa beauté ! ».

Qui sont les femmes Domitys ?

Les résidences services seniors ont posé à de nombreuses femmes la question suivante : « Pour vous, qui est la femme Domitys ? » et le moins que l’on puisse dire, c’est que les réponses sont plurielles. La femme Domitys serait courageuse, humaine, déterminée, exigeante mais toujours bienveillante. Elle serait aussi engagée, tolérante, polyvalente, coquette, énergique, active, généreuse, sociable, chaleureuse et aurait du goût ainsi que du caractère.

Le mot de la fin va à Danièle Evenou, notre marraine, qui conclut : « La femme Domitys est une femme indépendante et libre » ! S’il est complexe de disposer de toutes ces qualités en même temps, une seule d’entre elles suffit, car pour nous : la femme Domitys est avant tout unique.

Découvrez en vidéo la femme Domitys racontée par les collaboratrices et résidentes

L'actualité chez DOMITYS

  • 95%

    DE SATISFACTION

  • n°1

    DES RÉSIDENCES SERVICES SENIORS

  • qualité certification afnor résidence services seniors

    NOS RÉSIDENCES CERTIFIÉES